Arbres sorciers de Sterrebeek 555

Arbres sorciers de Sterrebeek 555

LEGENDES Le Puits du Diable à Zaventem


"La Vérité sortant du puits" par J-L Gérôme


LE PUITS DU DIABLE A ZAVENTEM

Il existe en Wallonie et en Flandre – comme dans le monde entier d’ailleurs -, un nombre important de sources sacrées, honorées d’abord par les Celtes ou les Germains, puis par les Chrétiens, qui les rebaptisèrent souvent des noms de leurs saints.

L’eau de ces sources était réputée bénéfique, guérisseuse même de nombreuses affections.  

Mais il existe aussi des sources « noires », lieux de sabbats, de sorcellerie, de malédiction, lieux de prédilection, en Flandre - où on les nomme "duivelsputten" -, des kluddes et autres nekkers... On en trouve notamment à Bruges, à Aarsele, à Wezemaal...

Voici la description de l’un de ces « Puits du Diable » situé à Zaventem, dans le Brabant flamand…


Charles Saint-André


*


LE PUITS DU DIABLE

et le lieu-dit « Kauter » à Saventhem 

Il existe à Saventhem une source dénommée «Puits du Diable» (Duivelsput). 

Elle est située au pied de la « Montagne du petit Escalier » (Trapkeberg) ou petite colline que franchissait anciennement, en prolongation de la rue des Chevaux, un vieux sentier. 

Ce sentier qui séparait jadis le fief des van Ophem de celui des de Ryckcwaert, était fort fréquenté par le fait qu'il reliait directement Saventhem à Sterrebeek. 

Cependant, depuis la suppression de cette voie de communication, l'agrandissement d'étangs et la création de parcs privés aux abords immédiats de la source légendaire, celle-ci est aujourd'hui d'autant plus méconnue qu'elle se cache sous d'épais taillis. 

Le Duivelsput — comme d’ailleurs toutes les autres sources de la vallée du Kleinbeek, à Saventhem, aux environs desquelles j'ai recueilli des silex taillés — fut incontestablement connu par nos ancêtres de l'Epoque Néolithique ainsi que par des colons Belgo-Romains. 

L'une des habitations de ces derniers, comme il m'a été donné de le constater par des fouilles, était située, en effet, à environ 200 mètres au nord-est de la source légendaire, au lieu-dit « Kauter ». 

Quant à ce « Kauter » (Cultura), n'apparaît-il pas incontestablement comme ayant eu pour origine la parcelle défrichée par les colons Belgo-Romains au sein de la Forêt Charbonnière (Sylva Carbonaria) dont le dernier vestige dans la région fut le Saventerloo ou domaine sylvestre 
des ducs de Brabant ? 

Tout me porte donc à croire qu'à la Cultura Belgo-Romaine succéda l'antique « Kauter » qui, à son tour, devint le fief des van Ophem, représenté de nos jours par la Ferme de Val-Marie et ses labours. 

E. DE MUNCK. 


(Publié dans le BULLETIN du Service Provincial de Recherches Historiques et Folkloriques – FOLKLORE BRABANÇON - GOUVERNEMENT PROVINCIAL, 9, rue du Chêne, Bruxelles – 1921)


FACEBOOK

LISTE DES DOCUMENTS