Arbres sorciers de Sterrebeek 555

Arbres sorciers de Sterrebeek 555

lundi 21 mai 2012

TEMPLIERS Les Templiers de Nieuport



La Tour des Templiers à Nieuport
(Avant sa destruction en 1914)




LES TEMPLIERS DE NIEUPORT


(Comté de Flandre)



Peu de choses subsistent de la présence templière à Nieuport (Nieuwpoort en flamand), ville côtière de la province belge de Flandre-Occidentale.

En 1239, une dame Ogilve, veuve de Gilles Quathar, lègue à Willard Molensteen, commandeur de la Maison du Temple d'Ypres, quelques biens situés sur le territoire de Nieuport.

On connaît la Tour des Templiers à Nieuport, appelée aussi Tour du Diable (ou encore Tour Saint-Laurent), qui était attenante à l'église St Laurent, possession des Templiers (détruite par le feu en 1913). Cette tour servait également de phare, pour indiquer l'entrée du port aux marins. Elle fut également l'une des plus importantes stations astronomiques de Belgique.

La Tour des Templiers fut détruite en 1914 par les quatre canons géants de la batterie Tirpitz de l'armée allemande. Les ruines de la tour sont visibles à la Willem de Roolaan (à quelques dizaines de mètres de la Nijverheidstraat).

La démolition, en 1819, d'un escalier à l'intérieur de la tour y fit découvrir des peintures murales très anciennes. Le texte qui suit, Notice sur une peinture ancienne découverte à Nieuport, de J.L. Kesteloot, relatif à cette découverte, remet en perspective les liens historiques qui unissaient Nieuport et les Templiers. Il y est également fait mention de l'animosité des Templiers à l'encontre du roi de France, Philippe le Bel, qui se concrétisera par les armes lors de la bataille des Eperons d'Or en 1302, au cours de laquelle les milices flamandes, appuyées par des contingents de Wallonie et par les Templiers eux-mêmes, aboutit à la défaite cinglante de l'une des plus puissantes armées d'Europe (voir à ce sujet l'article "Les armoiries templières de quelques communes de Flandre", dans la section TEMPLIERS).


Charles Saint-André



















Une brève description historique de l'Ordre du Temple ainsi que de ses hauts faits d'armes en Belgique peut être  lue sur







FACEBOOK